Chercheurs
 
Sébastien Abis
English Version
Chercheur associé à l'IRIS, directeur du Club DEMETER

+33 (0)1 53 27 60 60
Sébastien Abis

Depuis 2013, Sébastien Abis est chercheur associé à l’IRIS (Institut de relations internationales et stratégiques).

 

Entre activités de coopération internationale, d’animation de réseaux d’entreprises et de recherche scientifique, Sébastien Abis développe une expertise sur l’agriculture et l’alimentation dans le monde et en France. En explorant les dimensions géopolitiques de ces questions et les innovations à l’œuvre des paysages à la table, il est notamment spécialisé sur les produits de large consommation et les céréales, les enjeux géoéconomiques et sociaux de l’espace euro-méditerranéen et l’influence de la France à l’international. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages et de plus d’une centaine d’articles sur ces différents sujets. Son livre Géopolitique du blé. Un produit vital pour la sécurité mondiale, paru en 2015, a reçu le Prix du Livre de géopolitique jeune auteur 2017 EDF/Conflits.

 

Depuis 2017, Sébastien Abis est le Directeur du Club DEMETER, écosystème associatif du secteur agricole et agro-alimentaire tourné vers les réflexions de long-terme, les défis planétaires et les solutions de progrès pour l’avenir (www.clubdemeter.com). Il est aussi consultant pour le CIHEAM (www.ciheam.org ), organisation intergouvernementale de 13 Etats oeuvrant pour le développement, la formation technique et la recherche scientifique en Méditerranée, dans laquelle il fut fonctionnaire de 2005 à 2016. Sébastien Abis est par ailleurs conseiller scientifique pour le groupe Futuribles international et membre du comité de rédaction de sa revue (www.futuribles.com) . Il est également membre du comité de rédaction de la revue Confluences Méditerranée (www.confluences-mediterranee.com) et du Comité scientifique de l’Association Euromed-IHEDN (www.euromed-ihedn.fr/) . Il collabore avec le Cercle Cyclope à Paris (www.cercle-cyclope.com) et l’Institut européen de la Méditerranée à Barcelone (www.iemed.org)

 

Diplômé de l’Université de Lille II avec une Maîtrise en Histoire-Géographie et de l’IEP de Lille avec un DESS en Études stratégiques européennes piloté par l’IRIS, Sébastien Abis a d’abord travaillé à l’Etat-Major des Armées au sein du ministère français de la Défense en 2004, avant de rejoindre en 2004-2005 le CALAME (Centre d’analyse et de liaison des acteurs de la Méditerranée), puis le CIHEAM de 2005 à 2016. De nationalités française et italienne, son parcours personnel et professionnel l’amène à se rendre à l’étranger très fréquemment depuis de nombreuses années et à observer de manière prospective et intersectorielle l’évolution de plusieurs régions et secteurs d’activité.

 
Analyses
 
 
03.09.2014
Tout d’abord, et sans revenir ici sur la stratégie évolutive de ce que l’on appelle désormais « Etat islamique » (EI), il convient de rappeler que ce groupe développe une politique territoriale très affirmée. Sa base géographique actuelle, entre la Syrie et l’Irak, répond à de multiples facteurs politiques, parmi...
 
 
24.04.2014
Sébastien Abis - Scop Info
Vous êtes le coauteur d’un ouvrage intitulé «Agriculture et mondialisation - Un atout géopolitique pour la France»(2).Qu’entendez-vous par là ?Comme l’accès à l’eau et à l’énergie, l’accès à l’alimentation conditionnera fortement demain l’évolution des relations internationales. Avec les crises alimentaires de 2007 et leurs conséquences politiques, beaucoup ont redécouvert à...
 
 
23.04.2014
Le point de vue de Sébastien Abis
Le 5ème rapport du GIEC publié récemment semble mettre l’accent sur les risques alimentaires liés aux changements climatiques. Est-ce surprenant ? En aucun cas. Rappelons que l’agriculture est un secteur d’activité vitale qui dépend totalement (ou presque) du climat ! Le dernier rapport du GIEC pointe nettement le risque alimentaire...
 
 
28.02.2014
Le point de vue de Sébastien Abis
Les exportations agroalimentaires françaises ont connu une hausse importante en 2013. Ceci démontre-t-il que le “made in France” continue de séduire les marchés étrangers ? Ces performances de 2013 ne sont en rien exceptionnelles. Cela fait depuis le milieu de la décennie 1970 que la France dégage des excédents commerciaux...
 
 
09.01.2014
Le point de vue de Sébastien Abis
Pourquoi l’agriculture familiale a-t-elle été placée au centre des attentions des organes onusiens cette année ? Tout d’abord, il convient de rappeler que ces années internationales dédiées à des thématiques précises sont promues dans le cadre onusien afin de sensibiliser les opinions publiques du monde entier aux grands enjeux du...