Chercheurs
 
Chercheur associé
Samuel Nguembock
English Version
Chercheur associé

+33 (0)1 53 27 60 60
Samuel Nguembock

Samuel Nguembock est chercheur associé à l’IRIS.

 

Docteur en science politique, mention Etudes européennes à l’Institut d’études européennes de l’Université Paris 8 et en Relations internationales à l’Institut des relations internationales du Cameroun, il est professeur de géopolitique à l’Institut supérieur du management public et politique (ISMaPP) à Paris.

 

Il est responsable des programmes de recherche et de formation à Thinking Africa. Il a enseigné la géopolitique et les relations internationales à Rouen business school (2011-2013), le management de la diversité à Paris executive campus-Noema Business school et les politiques publiques à l’IUT de Sénart – Université Paris Est Créteil (2012-2013).

 

Il a représenté l’Ambassade du Luxembourg à Paris et participé aux négociations aux niveaux bilatéral (France-Luxembourg) et multilatéral (OCDE, UNESCO, Assemblée UEO), dans le cadre des activités de la Présidence française de l’Union européenne en 2008. Il a par ailleurs été cadre d’appui au Bureau du conseiller technique en charge de la coopération internationale du ministère de l’économie et de la planification du Cameroun (2006 – 2007).

 

Il est notamment titulaire d’un master de recherche en sociologie des conflits et sécurité internationale à l’Institut catholique de Paris, d’un master II en relations internationales d’IRIS Sup’, d’un DESS en stratégie, défense, sécurité et gestion des conflits, d’une maîtrise en science politique à l’Université de Yaoundé II.

 
Analyses
 
 
13.07.2016
Le point de vue de Samuel Nguembock
Alors que le Soudan du Sud fête les 5 ans de son indépendance, des combats ont éclaté dans la capitale, Juba. Pourquoi la situation sécuritaire s’est-elle dégradée ? Les avancées politiques, conformément à l’accord de paix du 25 août 2015, sont-elles remises en cause par les combats ? Les accords...
 
 
17.06.2016
Le point de vue de Samuel Nguembock
Au Nigeria, Boko Haram recule sur le terrain, mais multiplie parallèlement les attentats terroristes meurtriers. Une nouvelle stratégie est-elle en train de se profiler ? Il serait exagéré de parler d’une nouvelle stratégie. Boko Haram adopte la stratégie classique de tous les groupes armés terroristes qui, lorsqu’ils se voient opposer...
 
 
06.05.2016
Interview de Samuel Nguembock - 54 Etats
À l'approche des élections de 2015, les élites politiques et hommes d'affaires du Nord ont été soupçonnés de soutenir Boko Haram pour déstabiliser le gouvernement de Goodluck Jonathan qui lui-même a été accusé de laisser pourrir la situation pour affaiblir les États du Nord. Plusieurs figures politiques ont été accusées...
 
 
15.03.2016
Le point de vue de Samuel Nguembock
Que nous apprend la cible de l’attentat, une station balnéaire très populaire, sur la stratégie d’AQMI ? Les intérêts occidentaux et français sont-ils particulièrement visés ? La fusillade du Grand Bassam permet deux observations principales. La première est liée à l’évolution du pouvoir de nuisance et au regain de puissance...
Aires de recherche
Relations Union européenne – Union africaine - Enjeux sécuritaires et de défense en Afrique - Renforcement des capacités des Etats « faibles », « fragiles »