Chercheurs
 
Senior Advisor
Nicholas Dungan
English Version
Directeur de recherche à l'IRIS

+33 (0)1 53 27 60 60
Nicholas Dungan

Nicholas Dungan est directeur de recherche à l’IRIS où il se concentre sur la relation transatlantique, l’action euro-américaine dans le monde et les États-Unis d’Amérique tant sous l’angle politique qu’économique et diplomatique. Il est de surcroît chargé de cours au Collège universitaire de Sciences Po.

 

Nicholas Dungan est également Senior Fellow au sein du Programme des relations transatlantiques de l’Atlantic Council à Washington DC, avec une focalisation particulière sur la France. Il fut président de la French-American Foundation de New York de 2005 à 2008.

 

Nicholas Dungan est membre du Conseil d’administration de la Chatham House Foundation, organisme représentant le Royal Institute of International Affairs à Chatham House (Londres) aux Etats-Unis, ainsi qu’ancien Associate Fellow de Chatham House.

 

En outre, Nicholas Dungan siège au conseil d’administration de Sciences Po Alumni Inc. Par ailleurs, Nicholas Dungan a été désigné Honorary Fellow de la Foreign Policy Association à New York.

 

Il est l’auteur de la biographie Gallatin : America’s Swiss Founding Father (Presses universitaires de New York University, 2010). Son prochain ouvrage, actuellement en cours de préparation, s’intitule Why France Matters.

 
Analyses
 
 
24.04.2017
It would be tempting to try to portray the French presidential election as something other than a struggle of globalism versus parochialism, modernity versus nostalgia, tolerance versus intolerance, open-mindedness versus narrow-mindedness, education versus ignorance, ideas versus prejudices. Yet those issues are exactly what the French elections are about. The emergence...
 
 
20.03.2017
Interview de Nicholas Dungan - La Croix
« Je crois que Donald Trump n’a pas bien apprécié le mode de fonctionnement des rouages américains. Depuis son arrivée en politique, il a fait figure de rouleau compresseur, écrasant tout sur son passage, depuis les primaires républicaines jusqu’à l’élection générale. Alors, pourquoi s’arrêter ? Barack Obama avant lui avait...
 
 
12.01.2017
Est-il possible que le nouveau président ne termine pas son mandat, voire ne soit pas intronisé le 20 janvier prochain ? En réalité, personne n'en sait rien. C'est la première fois qu'un président américain pâtit d'une telle absence de transparence, tant en termes d'éventuels conflits d'intérêts qu'en raison de son...
Aires de recherche
Relation transatlantique - Action européenne et américaine dans le monde - Politique des États-Unis - Diplomatie et défense américaines - Économie et finance internationales - Acteurs non-étatiques