Chercheurs
 
Marie-Cécile Naves
English Version
Chercheuse associée à l'IRIS

+33 (0)1 53 27 60 60
Marie-Cécile Naves

Docteure en science politique de l’université Paris-Dauphine, elle a également effectué un post-doctorat en sciences de l’information et de la communication à la Fondation Maison des Sciences de l’Homme (Paris).

 

Enseignante-chercheuse depuis 1999 en science politique, communication et sciences et techniques des activités physiques et sportives dans les universités de Paris Est-Créteil-Val-de-Marne et Evry et à l’IEP de Lille, elle est aujourd’hui chargée de cours à Audencia Business School, ainsi qu’à l’université Paris-Nanterre.

 

Elle est devenue en 2010 responsable de projets au Centre d’Analyse Stratégique (devenu depuis « France Stratégie »). Elle exerce ces mêmes fonctions aujourd’hui au sein de la Conférence des Présidents d’Université.

 

Son livre « La fin des néoconservateurs ? » (Ellipses, 2009) est issu de sa thèse. Ses derniers ouvrages parus sont « Le nouveau visage des droites américaines. Les obsessions morales, raciales et fiscales des Etats-Unis » (FYP, 2015), « Talents gâchés. Le coût social et économique des discriminations liées à l’origine » (L’Aube 2016, en collab.), « Trump, l’onde de choc populiste » (FYP, 2016), « Le pouvoir du sport » (FYP, 2017, avec J. Jappert). Elle prépare un manuel, « Géopolitique des Etats-Unis » (Eyrolles, 2018).

L’intégralité de ses publications et interviews est à retrouver sur son site personnel : www.mariececilenaves.com

 
Analyses
 
 
27.03.2017
Le point de vue de Marie-Cécile Naves
Alors que réformer « l’Obamacare » était une promesse phare de la campagne de Donald Trump, ce dernier a finalement dû renoncer à ce projet de loi faute de voix nécessaires au sein de son propre parti. L’analyse de Marie-Cécile Naves, chercheuse associée à l’IRIS. Comment expliquer que Donald Trump...
 
 
15.02.2017
Le (très controversé) conseiller à la Sécurité nationale de la Maison blanche, Michael Flynn, a été contraint à la démission, le 13 février, après qu'il a reconnu avoir fourni « par inadvertance » des informations incomplètes au vice-président, Mike Pence, au sujet de ses échanges téléphoniques avec Sergey Kislyak, ambassadeur de Russie...
Aires de recherche
Etats-Unis contemporains, vie politique américaine, parti républicain et conservateurs - Racisme, sexisme, discriminations - Enjeux socio-politiques du sport