Conseil d’administration
MYARD-JAcques
Jacques Myard
Député des Yvelines, Maire de Maisons-Laffitte

Jacques Myard

Ancien élève (Doctorat) de l’Institut Universitaire des Hautes Etudes Internationales (Genève), Jacques Myard est titulaire d’un diplôme d’études supérieures de droit public (Lyon), d’un diplôme d’études approfondies de propriété intellectuelle (Paris II); il est aussi diplômé de l’Institut d’Études Politiques de Lyon.

 

Jacques Myard est maire de Maisons-Laffitte depuis 1989 – après avoir été conseiller municipal en 1983, et conseiller général du canton Maisons-Laffitte/Mesnil-le-Roi entre 1988 et 1993. Il est député des Yvelines depuis 1993, membre de la Commission des Affaires étrangères, ainsi que de la Commission des Affaires européennes. Il appartient à l’UMP.

 

Conseiller des Affaires étrangères, il a débuté sa carrière en 1973, après son service national, à Alger. Il est nommé secrétaire d’ambassade à Lagos puis, en 1977, officier de liaison à la division politique du Gouvernement militaire français de Berlin. En 1980, il rejoint la Direction des Affaires juridiques au ministère des Affaires étrangères. De 1986 à 1988, Jacques Myard est conseiller technique auprès de Michel Aurillac, ministre de la Coopération.

 

Jacques Myard fait partie de la Délégation Parlementaire au Renseignement de l’Assemblée nationale. Il est Vice-président des groupes d’amitié France-Syrie, France-Irak, France-Jordanie et France-Turquie. Il fait partie des groupes d’amitié de la France avec l’Egypte, l’Algérie, le Maroc, la Tunisie, la Libye, le Liban, la Palestine, Israël, l’Iran et la Russie.
Il a présidé en 2013 la mission parlementaire sur les révolutions arabes. Il a été un membre actif de la mission parlementaire sur le Proche et Moyen-Orient qui a rendu ses travaux en mars 2015. Il est membre du Groupe de travail que vient de créer la Commission des Affaires étrangères sur le terrorisme international. Il est également membre de la Commission d’enquête sur les filières et individus jihadistes.

 

Jacques Myard préside un groupe de réflexion politique, le « Cercle Nation et République », qui défend la souveraineté de la France et les valeurs de la République. Il est membre du conseil d’administration de l’IRIS (Institut des relations internationales et stratégiques).

 

Ouvrages publiés: L’euro de tous les risques (1998), La langue française en colère (2000), La laïcité au cœur de la République (2003 – L’Harmattan), Mondialisation et Europe fédérale, une réponse pour la France ? (2004), Vers la fin du politique ? (2005), Information, désinformation, géostratégie, la France dans la guerre de l’information (L’Harmattan, 2006), Atout France (l’Harmattan, 2011), J’ai un mandat du peuple (l’Harmattan, 2012), La Nation ou le chaos (l’Harmattan, 2014).

 

Rapports d’information : Les enjeux de la Méditerranée (1995), L’adhésion de la Roumanie à l’UE, c’est la famille (2004 et 2006), La langue française dans l’Europe et le monde (2006), Le nécessaire renouveau de la politique industrielle (2007), Les enjeux géostratégiques de la prolifération (2009), Les vecteurs privés d’influence internationale (2011), L’impératif de la politique industrielle (2011), Le bloc d’espace aérien « Europe central » (2012), Le brevet unitaire européen (2012), Recherche et innovation Horizon 2020 (2013), Les révolutions arabes (2013), Proche et Moyen-Orient : quelles lignes d’action pour la France ? (2015).

 

www.nationetrepublique.org
www.jacques-myard.org