Chercheurs
 
Christophe Ventura
English Version
Chercheur à l'IRIS

+33 (0)1 53 27 60 60
Christophe Ventura

Christophe Ventura est chercheur à l’IRIS. Spécialiste de l’Amérique latine, il a réalisé un grand nombre de missions dans la région (Argentine, Brésil, Mexique, Amérique centrale, Venezuela, Uruguay).

 

Chargé de cours sur la Géopolitique de l’Amérique latine dans un monde multipolaire au sein d’IRIS Sup’, il est également enseignant à l’Institut Catholique de Paris, dans les masters de Géopolitique de la FASSE.

 

Journaliste, il suit depuis le début des années 2000 les évolutions politiques, économiques, sociales et géopolitiques dans cette région et publie régulièrement des articles dans divers journaux et revues (Le Monde diplomatique, Diplomatie, Mémoire des luttes, etc.).

 

Engagé dans le milieu associatif international, il a participé à la conception et à l’organisation des Forums sociaux mondiaux depuis leur fondation en 2001 (Porto Alegre, Brésil). Dans ce cadre, Christophe Ventura a accumulé une connaissance singulière de la société civile latino-américaine (mouvements sociaux, syndicats, ONG, partis, milieux universitaires, etc.) et des acteurs institutionnels des pays du sous-continent.

 

Diplômé de l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), Christophe Ventura a étudié l’histoire du néolibéralisme aux Etats-Unis et les indépendances latino-américaines au 19e siècle.

 
Études
Amériques
Face à la crise de la mondialisation, quelle « relation spéciale » entre la France et l’Amérique latine ?
Note d'analyse
Analyses
 
 
01.08.2017
Quel était l’enjeu exact de l’élection d’une Constituante au Venezuela ? Il y en avait plusieurs. Tout d’abord, du point de vue du gouvernement et du président Nicolas Maduro, il s’agissait de se replacer au centre du jeu face aux vagues de contestations insurrectionnelles imposées par l’opposition. Il s’agissait ainsi...
 
 
31.07.2017
Quel a été l'élément déclencheur de la crise au Venezuela ? Le point de départ de la crise a été l'élection présidentielle de 2013. Nicolas Maduro l'a remporté de justesse face à Henrique Capriles, mais l'opposition a toujours refusé de reconnaître sa victoire. Depuis, il y a un bras de...
 
 
Interview de Christophe Ventura - L'Obs
Qu’est-ce que "l’opposition" au Venezuela ? Derrière ce mot chapeau se cachent beaucoup de réalités. L’opposition vénézuélienne est plurielle. D’abord, il y a une opposition présente depuis 1998 et la victoire d’Hugo Chavez. C’est elle qui est à la manœuvre jusqu’à présent. Il existe aussi une autre partie qui n’a...
Aires de recherche
Amérique latine (vie politique, intégration régionale, politique extérieure…) - Société civile et mouvements sociaux