Chercheurs
 
Brahim Oumansour
English Version
Chercheur associé à l'IRIS

+33 (0)1 53 27 60 60
Brahim Oumansour

Consultant en géopolitique et relations internationales, Brahim Oumansour est chercheur associé à l’IRIS. Il a obtenu son doctorat en 2014, à l’Institut du monde anglophone de l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris3. Il a enseigné de 2011 à 2016 l’anglais économique et l’anglais professionnel à l’Université Paris-Est Créteil et à l’ENS Cachan.

 

Ses recherches portent principalement sur la politique étrangère des États-Unis en Afrique du Nord et au Moyen-Orient depuis la Seconde Guerre mondiale à la guerre contre le terrorisme et le projet de démocratisation. Il s’intéresse particulièrement à la diplomatie publique et au rôle des acteurs non-étatiques (ONG, syndicats, groupes d’influences, multinationales, etc.), aux questions relatives au terrorisme, à la gestion des conflits, etc.

 

Brahim Oumansour a publié dans des revues universitaires françaises et étrangères. Il est aussi chercheur associé au CERMAM (Centre d’études et de recherche sur le monde arabe et méditerranéen) et donne des conférences au Global Studies Institute – Université de Genève, en tant qu’intervenant extérieur.

 
Analyses
 
 
02.01.2019
Le chaos libyen et l’instabilité de toute la région du Sahel offrent au terrorisme local et international un terreau favorable à son épanouissement et à son expansion territoriale. Un défi qui rend la coopération internationale indispensable. Les pays du Maghreb, notamment l’Algérie, ont jusque-là fait preuve de résilience face au terrorisme...
 
 
13.12.2018
 
 
15.11.2018
Le point de vue de Brahim Oumansour
Sept ans après l’effondrement du régime de Mouammar Kadhafi, la Libye vit une situation de chaos politique et sécuritaire. Le pays peine à retrouver la stabilité et à refonder un pouvoir central légitime, capable d’imposer son autorité sur l’ensemble du territoire et de reconstruire le pays au plan économique, social...
 
 
30.10.2018
La volonté de la France d’accélérer le processus de paix en Libye est compréhensible, mais en l’absence d’un minimum de sécurité et de consensus national et régional, des élections en décembre risquent d’aggraver la crise et de créer des tensions avec plusieurs acteurs régionaux et européens. Depuis l’accord de Paris,...
Aires de recherche
Politique étrangère des États-Unis en Afrique du Nord et au Moyen-Orient - Conflits, État et acteurs non-étatiques en Afrique du Nord et au Moyen-Orient