Chercheurs
 
Béligh Nabli
English Version
Directeur de recherche à l'IRIS

+33 (0)1 53 27 60 60
Béligh Nabli

Béligh Nabli est maître de conférences en droit public à l’UPEC et directeur de recherche à l’Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS). Il a suivi des études en droit à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne (ponctuées par un DEA de droit public interne, un DESS de droit européen et le Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat) et  a été chercheur  à l’Institut Universitaire Européen (IUE de Florence) où il a obtenu son doctorat en droit.

 

Il a notamment enseigné (de 2009 à 2017) les « Questions européennes » et les « Questions internationales » à Sciences Po Paris. Béligh Nabli est conseiller scientifique à France Stratégie depuis 2017. Ses travaux et réflexions portent essentiellement sur des problématiques juridiques, politiques et institutionnelles portant sur la France, l’Europe et la Méditerranée. Son dernier ouvrage s’intitule L’Etat. Droit et politique (Armand Colin, Coll. U, 2017).

 
Analyses
 
 
22.11.2016
Interview de Béligh Nabli - Rue89 Lyon
Depuis quelques mois, et surtout depuis les attentats de 2015, on n’a que le mot « République » à la bouche. Que révèle, selon vous, cette obsession de la République ? Cela révèle l’absence de réponse aux problèmes actuels. Plutôt que de se lancer dans des discours complexes, les politiques...
 
 
13.11.2016
La Place de la République, sur laquelle trône la statue de Marianne, est devenue un lieu de mémoire, un mausolée en hommage aux victimes d’ennemis de la République. Or derrière cette sacralité, cette place symbole risque de connaître le sort du Panthéon : «conçu pour la mise en scène quasi...
 
 
03.11.2016
Puissance moyenne à l’échelle mondiale, la France est une puissance majeure du bassin méditerranéen. Mais le rapport avec la Méditerranée n’est pas qu’une question d’intérêt et de « hard power » : il s’agit aussi de la capacité de la France à imposer sa puissance d’influence dans son environnement proche....
 
 
27.10.2016
Le dernier rapport de la Banque mondiale au sujet de la situation économique et sociale au Maghreb (à l’exception de la Mauritanie) tire un bilan qui en dit long sur le statu quo et le manque de perspectives en la matière : l’Algérie, la Libye, le Maroc et la Tunisie...