Accueil > L'analyse > Les observatoires de l'IRIS
Les observatoires de l'IRIS
Les Observatoires de l’IRIS sont dirigés par les experts de l’IRIS. Ils proposent de suivre à la loupe l’actualité et les enjeux de zones géographiques ou de thématiques transversales particulièrement stratégiques.
 
Observatoire de la transition démocratique en Tunisie Sous la direction de Béligh Nabli, Directeur de recherche à l'IRIS, l’Observatoire des mutations politiques dans le monde arabe propose d'analyser la première Révolution du XXIe siècle et son impact géopolitique sur le monde arabe.

Observatoire stratégique et économique de l'espace post-soviétique Sous la direction de Philippe Migault,chercheur à l’IRIS, l’Observatoire stratégique et économique de l'espace post-soviétique se propose d’identifier les différentes opportunités de collaboration avec les secteurs les plus stratégiques de l’économie de cette zone. Il étudiera les paramètres humains, financiers, techniques, législatifs, diplomatiques mais aussi écologiques, géographiques…susceptibles d’entraver ou de faciliter de tels partenariats.

Observatoire de la Turquie et de son environnement géopolitique Sous la direction de Didier Billion, l’Observatoire de la Turquie et de son environnement géopolitique se propose de contribuer à une meilleure compréhension des évolutions politiques, sociales, économiques, culturelles et géopolitiques de la Turquie contemporaine. Par les contributions produites et les réunions qu’il organisera, l’Observatoire se veut un vecteur du nécessaire débats d’idées concernant ce pays.
C'est pourquoi, soucieux de créer des synergies, l’Observatoire de la Turquie et de son environnement géopolitique a d'ores et déjà acté des partenariats avec le Centre de recherche économique et social (BETAM) de l'Université de Bahçesehir d'Istanbul et avec le Club du Millénaire, association de réflexion créée à l'initiative d'étudiants d'universités françaises et étrangères.

Observatoire géopolitique du religieux Sous la direction de Nicolas Kazarian, historien et spécialiste du monde orthodoxe, cet observatoire a pour objectif de bâtir l’édifice nécessaire pour une compréhension saine et exacte des enjeux s’imposant au monde contemporain à travers les questions du Sacré. Ses prérogatives sont : identification et explicitation des points crisogènes contemporains ; suggestions pour éviter à ces derniers de prendre des dimensions incontrôlables ; retours sur des exemples historiques permettant de mieux comprendre les logiques du moment.
Nicolas Kazarian est historien et spécialiste du monde orthodoxe. Il est notamment l’auteur de notes et d’articles sur les relations entre politique et religion dans les différents contextes nationaux où l’église orthodoxe est présente. Ces dernières années, il a investi le champ de la recherche géopolitique en étudiant les enjeux religieux sur le plan des relations internationales. S’interrogeant sur les questions liées aux carrefours, il prépare une thèse de doctorat à l’université Paris I sur la géopolitique de la question chypriote et ses enjeux minoritaires. Titulaire d’une Licence en Sciences des Religions à l’Institut Saint-Serge, il possède aussi un Master de l’Université de Fribourg (Suisse).
Nicolas Kazarian anime, par ailleurs, deux séminaires à l’Institut Saint-Serge, dont un portant sur les « Chrétiens d’Orient ». Il enseigne aussi à l’Institut Catholique de Paris et parle couramment l’anglais et le grec.

Observatoire géostratégique de l'information Sous la direction de François-Bernard Huyghe, chercheur à l'IRIS, l'observatoire géostratégique de l'information a pour but d’analyser l’impact de l’information mondialisée sur les relations internationales. Comprendre le développement des médias et de l’importance stratégique de la maîtrise de l’information. Il analyse, par exemple les rapports de force entre puissances politiques et économiques et les firmes qui contrôlent le flux des informations dans le Monde.

Observatoire de la politique étrangère européenne : élargissement, voisinage oriental et Russie Ces notes et études sont réalisées dans le cadre du contrat remporté en 2009 (pour cinq années) par l'IRIS auprès du Parlement européen (EXPO/B/AFET/FWC/2009-01/Lot1/01). L'IRIS est responsable d'un consortium de 13 Think Tanks et universités issus de l'Union européenne, de pays candidats et de pays inclus dans la politique de voisinage. L'objectif de ces travaux est de fournir au Parlement européen une expertise sur la politique étrangère, et plus particulièrement sur les questions relatives à l'élargissement, la relation avec les pays à l'Est de l'Europe et la Russie.

Observatoire de la politique étrangère européenne : élargissement, voisinage oriental et Russie Sous la direction de Olivier Guillard, directeur de recherche à l’IRIS, l’Observatoire stratégique de l’Asie se veut un espace de recherche, de réflexion et de proposition en lien avec la place cardinale qu’occupe la vaste Asie-Pacifique. Pour ce faire, l’Observatoire propose trois formats de publications : Asie - Perspectives stratégiques, Asia Warnings, Asia-Pacific Countries Stability Index (A-PCSI)

sport A travers cet observatoire composé d’articles, d’interviews et de veilles hebdomadaires, l’IRIS entend offrir au lecteur, averti comme néophyte, un suivi de l’actualité du sport, de ses enjeux et ses mutations. Il s’agit également de rendre compte des différents travaux « sportifs » de l’Institut, et en particulier le programme d’éducation remporté auprès de la Commission européenne et destiné à sensibiliser les autorités du sport de chaque pays de l’UE aux enjeux de la lutte contre le trucage des matches (janvier 2013-juin 2014).

Observatoire des questions humanitaires Sous la direction de Michel Maietta, chercheur associé à l’Iris et conseiller stratégique à la direction humanitaire de Save the Children International, l’Observatoire des questions humanitaires a pour vocation d’être un lieu de réflexion et de débat sur l’évolution de l’espace humanitaire et des acteurs qui le compose.

Observatoire géopolitique de la durabilité (OGéoD) Sous la direction de Bettina Laville et Bastien Alex, l’Observatoire géopolitique de la durabilité (OGéoD) propose un éclairage sur les problématiques de développement durable, d’environnement et d’énergie dans une perspective géopolitique. Des négociations climatiques internationales aux conflits liés aux ressources naturelles, des enjeux de la transition énergétique mondiale aux problématiques de concurrence économique internationale , des problèmes des réfugiés environnementaux aux alliances de villes, l’objectif est de couvrir l’ensemble des thématiques géopolitiques et économiques en lien avec l’idée de civilisations durables, avec une dimension écologique et sécuritaire.