Accueil > L'analyse > Groupe de travail sur la dépénalisation universelle de l'homosexualité
Groupe de travail sur la dépénalisation universelle de l'homosexualité

En 2008, une déclaration appelant à la dépénalisation universelle de l'homosexualité a été présentée à l'ONU. En mars 2012, le Secrétaire Général des Nations Unies, Ban Ki-moon, s'est engagé en faveur de cette dépénalisation au Conseil des Droits de l’Homme à Genève, tout comme, en septembre 2012, le président François Hollande lors de l'Assemblée Générale des Nations Unies à New York. Pendant ce temps, huit pays maintiennent encore aujourd’hui la peine de mort pour les homosexuels – Arabie Saoudite, Émirats Arabes Unis, Iran, Mauritanie, Nigéria, Nord Soudan, Somalie, Yémen –, et environ 70 continuent à les sanctionner de peines de prisons.

Ce groupe de travail de l'IRIS de nature universitaire et de recherche internationale, vise à analyser, sous l'angle géopolitique, la question de la dépénalisation de l'homosexualité qui connaît, aujourd'hui, à travers le monde son momentum. Par ce prisme, il sera possible de décrypter autrement la mondialisation et la question de l'universalisation des droits de l'homme, ainsi que la mutation des modes de vie, l’individualisme sexuel, la redéfinition du mariage, l’émancipation parallèle des femmes et des gays, enfin les effets décisifs sur la libération des mœurs des nouvelles technologies. En définitive, cette question devient un nouveau critère pour juger de l’état d’une démocratie et de la modernité d’un pays.

Ce groupe de travail, dirigé par Frédéric Martel, directeur de recherche à l’IRIS, se réunit chaque mois à l'IRIS autour d'un invité international ou d'une problématique.


Si vous souhaitez participer à ce groupe de travail et être informé des prochaines séances, merci de vous inscrire sur cette liste de diffusion : INSCRIPTION AU GROUPE DE TRAVAIL

  : Quelle stratégie à l'ONU en faveur de la dépénalisation universelle de l'homosexualité ? - décembre 2012
Réunion autour de Louis-Georges Tin, universitaire, président du comité IDAHO et président du CRAN
Longtemps l’homosexualité a été considérée comme un sujet privé. Or, depuis quelques décennies, elle apparaît clairement comme un enjeu politique, et même géopolitique. En témoigne par exemple la « déclaration » en faveur de la ...

  : Orientation sexuelle et identité de genre à travers le monde - novembre 2012
Par Claire Callejon, docteur en droit, chercheur
En 2008, le ministre (français) des Affaires étrangères a demandé à l’ensemble de ses ambassadeurs de faire le point sur la situation des droits des personnes LGBT dans leurs pays respectifs. Plus de 111 ambassadeurs français ont répondu par télégramme diplomatique (ces documents ...

  : Géopolitique du sida et populations vulnérables - octobre 2012
Compte-rendu de la conférence-débat autour de Michel Sidibé, directeur exécutif d’ONUSIDA, secrétaire adjoint de l’ONU
Compte-rendu de la conférence-débat inaugurale du Groupe de travail sur la dépénalisation universelle de l’homosexualité, animée par Frédéric Martel, directeur de recherche à l’IRIS, qui s’est tenue au siège de la MGEN, à Paris, le 8 octobre ...

Suivre les activités du groupe
Si vous souhaitez participer à ce groupe de travail et être informé des prochaines séances, merci de vous inscrire sur cette liste de diffusion :
INSCRIPTION AU GROUPE DE TRAVAIL
Prochaine réunion
L'Afrique du sud est-elle un partenaire sérieux pour conduire la dépénalisation universelle de l'homosexualité à l'ONU en 2013 ? - Réunion autour de Mark GEVISSER, chercheur et journaliste sud-africain, dans le cadre du Groupe de Travail sur la dépénalisation universelle de l’homosexualité. La rencontre sera animée par Frédéric Martel, directeur de recherche à l’IRIS.
 
Pour participer à la réunion ou pour avoir plus d’informations sur le groupe : martel@iris-france.org
Situation juridique de l'homosexualité à travers le monde