ANALYSES

Une opération de propagande

Presse
12 octobre 2010
Pascal Boniface - La Provence
Les revendications d’Aqmi sont irréalistes. Quel est le but recherché ?

Le vrai but d'Aqmi n'est pas d'obtenir l'abolition de la loi sur la burqa. Ses revendications sont uniquement une opération de communication, de propagande, en se posant comme défenseur des musulmans. Mais, à l'exception des extrémistes, les musulmans sont opposés au terrorisme.


Y a-t-il eu des précédents ?

Ce n'est pas la première fois que des terroristes détenant des otages présentent des revendications insatisfaisantes. Dans tous les cas, ce sont des opérations de communication interne.


Que peut faire la France ?

Le mieux est de ne pas répondre et de continuer à négocier sur du concret, comme une rançon. Aucun pays ne peut accepter de modifier sa législation sous peine de provoquer de nouveaux enlèvements et de nouvelles revendications.

Sur la même thématique