ANALYSES

L’Iran, « un méchant commode… »

Presse
11 novembre 2011
Thierry Coville - La Dépêche du Midi
Pourquoi assiste-t-on à une montée des tensions maintenant ?

Je pense qu'il y a beaucoup de communication derrière de la part des Américains et des Israéliens avec plusieurs objectifs. C'est un scénario connu depuis plusieurs années. Israël fait semblant de vouloir partir en guerre contre l'Iran. Les Américains et, malheureusement les Européens, disent que la seule solution, ce sont des sanctions pour éviter la guerre. Obama a plutôt intérêt à trouver un sujet sur lequel il y ait consensus après ce qui s'est passé avec la Palestine. Il y a une perte de légitimité des États-Unis dans la région et il lui faut renouer avec l'Arabie Saoudite. Et pour Israël, une partie du gouvernement cherche un ennemi extérieur pour faire oublier les problèmes intérieurs. L'Iran est aujourd'hui un méchant bien commode. C'est de la communication, personne n'est assez fou pour se lancer dans une guerre avec l'Iran.


Va-t-on vers un durcissement des sanctions ?

Ce serait bien qu'on évalue un jour la politique de sanctions. Le régime iranien n'a pas arrêté d'enrichir l'uranium avec les sanctions ; il a accéléré vers un stade d'enrichissement supérieur. Donc les sanctions ont radicalisé la stratégie du gouvernement. Les gens oublient que l'Iran collabore avec l'AIEA qui contrôle le processus d'enrichissement. Le rapport fait état de processus secrets qui viseraient à militariser l'enrichissement. ça vient des services secrets de divers pays et on sait dans le passé la validité de telles sources. Par contre l'Iran a bien le droit d'enrichir l'uranium, c'est tout le problème.

Sur la même thématique